Bloggu litterariu corsu

u 25 d'Utrovi 2015 - scrittu dà - lettu 353 volte

Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.

Lettre des jumelles Grady, écrite de l'hôtel Overlook, peu de temps avant le drame.


Bien chère amie, 

Tes lettres sont arrivées, et nous sommes heureuses de lire de tes bonnes nouvelles. Nous avons tardé à te répondre, excuse-nous. Le déménagement, notre nouvelle vie au Colorado, tout cela nous a laissé peu de temps pour écrire à nos amis restés au pays. Mais maintenant, nous sommes bien installées.

 Papa a trouvé un emploi de gardien dans un très bel hôtel, situé au cœur des montagnes Rocheuses, l’hôtel Overlook. C’est immense ! Il y a des dizaines de chambres sur plusieurs étages, des salons gigantesques, et même une salle de bal. En 1920, a eu lieu un très grand bal qui a réuni toutes les personnalités du Colorado. Il y a encore une photo de cet événement dans le hall de l’hôtel.
 Nous nous amusons bien ici. Nous faisons d’interminables parties de cache-cache dans les nombreuses chambres de l'hôtel. Il y a tellement d’endroits où nous pouvons nous dissimuler. Nous adorons la 237, elle a une salle de bain incroyable ! Lorsque Maman prend part à nos jeux, elle se cache dans la baignoire.
Dans le jardin de l’hôtel, il y a même un labyrinthe ! Mais il est très difficile d’y retrouver son chemin, aussi, nous n’y jouons pas très souvent.

 L’hôtel est fermé depuis un mois déjà, c’est presque l’hiver. Papa n’a pas beaucoup de travail, il faut juste que l’hôtel soit occupé pendant la saison froide. Si quelque chose se détériore, Papa sera là pour faire les réparations nécessaires. Il y a vraiment toutes sortes d’outils, mais nous n’avons pas le droit d’y toucher. Avant que la neige ne tombe, il s’occupe en coupant du bois, il faut en faire de très grandes provisions pour alimenter la gigantesque cheminée. Nous entendons ses coups de hache, alors que nous t’écrivons. Sinon, depuis peu, il s’est mis à écrire. Il dit qu’il est très inspiré. Peut-être raconte-t-il une histoire qui parle de ses petites filles ?

Maman tâche de s’occuper, aussi. Elle ne se plaît pas beaucoup à l’hôtel Overlook. Maintenant que tous les touristes sont partis, et qu’il y a moins de lumière dehors, elle le trouve lugubre. Alors, elle s'active beaucoup pour se changer les idées. Dans la cuisine, il y a une chambre froide remplie de provisions, nous ne manquerons de rien pendant l’hiver. Maman nous confectionne toutes sortes de petits plats savoureux. Nous sommes si gourmandes, toutes les deux !

Les coups de hache ont cessé, nous allons devoir te quitter, c’est sans doute l’heure de dîner, et Papa va nous appeler. Nous ne voulons pas le faire attendre, sinon, il devient nerveux. Hier, déjà, alors que nous avions été sages, il nous a sévèrement corrigées.

 Nous allons essayer de te faire parvenir cette lettre au plus vite, c’est vraiment l’hiver maintenant, les premiers flocons font leur apparition, et l'hôtel se retrouve complètement isolé lorsqu'il est sous la neige. Ecris-nous dès que tu auras notre lettre, c’est toujours une joie d’avoir des nouvelles de nos amis restés dans le pays de notre maman. Nous espérons y revenir, au retour de la belle saison. Nous nous y plaisions beaucoup, mais Papa n'avait pas de travail, alors, pour le moment, il faut nous contenter de vivre dans cet hôtel. Tu sais comment l'on dit: Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.

A bientôt chère amie, nous t’embrassons affectueusement.

 Bien à toi.

 Lucy et Mary Grady.
 


              



Dà leghje dinù

Heure H comme Haine - 10/10/2017

Haro sur la miss - 22/09/2017

Panique - 05/04/2017

Cœur de pierre - 12/03/2017

L'esprit des lois - 02/08/2016

Gordon Evans - 20/06/2016

Triptyque - 26/05/2016

Alice - 31/03/2016

Alep I love you - 18/09/2015

Je l'ai connu - 29/05/2015

Ponte Novu - 15/05/2015

1981 - 18/03/2015

Section 84 - 10/12/2014

​Armistice - 14/11/2014

Le passant - 25/10/2014

Ponte Novu - 17/10/2014

Le demi-pas - 23/09/2014

Mada et Veè - 05/09/2014

Neptudi - 24/07/2014

Commis d'office - 21/06/2014

Ultime étreinte - 16/06/2014

La Fée verte - 14/06/2014

Le sniper - 26/05/2014

Amour explosé - 20/04/2014

La mort de mon père - 02/04/2014

Ursule Dupont - 01/04/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...