Bloggu litterariu corsu

Rossu

Académique maraude - I 12/09/2014

Il s’était retrouvé là un jour, poussé par le besoin d’être seul. Là, comme par hasard, perdu au milieu de nulle part heureux, l’espoir plein le cœur il prit place sur le banc qui faisait face à la mer, observant les vagues qui venaient se bousculer en cascade pour venir mourir une à une à ses...

Polpa Vaccina - I 08/09/2014

Cette nuit, le ciel avait donné du fil à retordre aux tuiles des maisons, tant la pluie et le vent s’étaient entendus pour troubler le sommeil des habitants. Quand un tel déluge arrive, chacun craint pour sa toiture ou son hangar. Mais il faut surtout attendre et ne pas bouger. Dix ans auparavant,...

Le secret - I 30/08/2014

Cette année, les bras des hommes avaient rendu le chemin un peu plus inoffensif. Moins de pièges pour les jambes frêles des enfants, moins de traîtres et douloureuses griffures. Leurs pieds, aussi, étaient épargnés. Pour la première fois, chacun possédait désormais une paire de sabots. Comme de...

Lettre de son moulin - I 05/08/2014

Mon cher Milo, Comment vas-tu ? Et comment va notre mère ? Dans ta dernière lettre, tu me disais qu'elle était un peu souffrante, va-t-elle mieux ? Et toi, où en es-tu avec la petite Cristina ? L'as-tu enfin demandée en mariage ? Tu m'écris que je ne te raconte rien, je vais prendre un peu de...

Prédatrice - I 01/08/2014

Condamnée à mort. Pas une simple exécution, mais celle assortie de tortures diverses qui réjouiront le public. Leur vengeance sera dans la contemplation de mes souffrances. Priez, me dit-on. Des prêtres venus m’exorciser. « Sorcière ! » Crie-t-on à mes oreilles....

Une famille honorable - I 29/07/2014

Les Bertrand étaient une famille qui exploitait une entreprise spécialisée dans la vente de semences. Henri Bertrand en était le propriétaire. Il était le mari de Fernande qui s’occupait du ménage. Julien, son fils, avait fait des études agronomiques et le secondait. Et il y avait Cécile, la jeune...

Une femme pour l’amour - I 28/06/2014

J’ai tué mon mari parce que je voulais être libre. J’étais âgée de quarante deux ans, nous n’avions pas d’enfants, et je savais que je plaisais aux hommes. Bernard disait en me déshabillant.  - Ils sont nombreux ceux qui voudraient t’avoir dans leur lit. Ou être à ma place dans le tien. Il...

Bertrand - I 17/06/2014

La sonnette retentit, la femme au corps magnifique se dirigea vers la porte, un léger sourire aux lèvres. Bertrand c’était un taciturne, le genre d’homme qui parlait peu, et dont on ne savait pas grand chose. Robert c’était une grande gueule, qui clamait haut et fort sa haine des étrangers, des...

La femme à barbe - Christophe Ottavi I 16/05/2014

C’est l’histoire d’une femme à barbe noire ! N’ayant pas voulu entonner la Marseillaise au concours de l’Eurovision, ne se considérant pas comme une esclave de la musique, elle refusa de chanter sur une estrade de karaoké. De retour à Paris, pénétrant dans une rame du métro elle remarqua la...

Plumés - I 08/05/2014

Joconde à plumes, pourquoi pas, jetez aux iris Tags sur les ondes bio, celles des esprits piquetés Snapchat, chapelle Fistine, encarter les cuistres L'art est au milieu de l'éponge dont rien ne gicle Je présuppose, bien à le dire, j'entends j'aboie   Mur d'angle à l'ombre verte, un autre...

Lampions et autres nouvelles - I 01/05/2014

Tout au fond de la galaxie, les astres se sont détachés de leurs orbites comme pour aller faire la fête sous la voûte céleste. Moment unique qui chatouille le regard, et sous cette lancinante lumière venue d’ailleurs pour donner à la vie nocturne la vision de la beauté qui se partage, les étoiles...

Calembredaines - I 12/04/2014

Voir son ombre se détacher, et partir seule pour fronder, pour devenir rebelle, pour punir le temps qui passe sourd aux sentiments qui poussent comme pâquerettes au bord des rivières envahies par une nuée d'abeilles venues butiner à pleine trompes le suc dont le parfum enivre. L'ombre est là,...

Une femme libérée - I 10/04/2014

Peut-être qu’elle aurait du s’en douter lorsqu’il était resté au club après le match, et qu’il avait téléphoné pour dire qu’il serait en retard. Il avait raccroché immédiatement. Pierre était ce qu’on appelle un bel homme. Mince, musclé, le pull ou le t-shirt, selon la saison, mettait ses...

Amertume du juste - I 04/04/2014

La vie pour lui était un doute, un mystère, dont il était incapable de trouver une solution à ses problèmes, qui le faisaient souffrir. Les vibrations des sensations le laissaient parfois sur sa faim, et son amertume grandissante, il cherchait le chemin qui peut-être l’emmènerait vers la porte de...

Partie carrée - I 26/03/2014

Pierre avait épousé Cécile tandis je me mariais avec Marie. Le même jour. Tous les quatre, nous nous étions promis une amitié et un amour éternels. Cinq ans plus tard, Pierre qui était un coureur né avait une maitresse. Je l’ai répété à Marie, elle était au courant de tout ce qui concernait...

Ville d'acier - I 25/02/2014

L’histoire se situe dans un cycle indéfini… La ville d’acier est une prison absurde… Capitale névralgique du nouveau monde. Artz, citoyen de trente ans, se rend dans le quartier "Malcom" ; les immeubles y sont blancs, strictement réservé aux derniers humains noirs de la planète. Ils sont...

D’amour et d’illusion - I 20/02/2014

Aimer à perdre la raison, aimer à ne savoir que dire, certes, aimer provoque bien des choses en soi. Tant d’émotions controversées, variables et diverses qu’il est difficile de savoir et comprendre ce qu’il nous arrive. J’ai aimé oui, passionnément comme on aime à vingt ans, aimé durablement en...

Question de point de vue - Barbara Morandini I 14/02/2014

On est mardi et comme tous les mardis elle va arriver plus belle encore que les autres jours. Pourquoi le mardi ? Parce que le mardi on a anglais et qu’elle est amoureuse du prof ! Putain ! De ce con là, qui la calcule à peine en public. Un vieux, genre trente cinq ou trente huit ans. Ce prof,...

Roccapina - Barbara Morandini I 12/02/2014

A Roccapina il y avait, jadis, un seigneur très puissant qui avait un fils très beau à la chevelure blonde, telle une crinière. Bien qu’il n’y ait jamais eu de lion chez nous, il était, pour tous et sans aucun doute, l’être humain ressemblant le plus et en tous points à cet animal. Majestueux,...

Conte de Noël - I 28/12/2013

Enfin ! J’y étais. J’avais parcouru un long chemin, traversé quelques continents, affronté tempête et froid glacial. Mais enfin, j’y étais. J’y croyais dur comme fer, il faut l’avouer. J’étais certaine de le trouver. La foi déplace les montagnes, n’est-ce pas ? Et j’avais atteint mon but....
1 2 3 4



Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...