Bloggu litterariu corsu

Rossu

Belay for food - I 22/11/2019

Un frêle rayon traverse les nuages, et rebondit sur le fleuve, au Nord. À l’endroit où l’eau devrait croiser les montagnes, celle-ci bifurque et s’éloigne vers le pays voisin ; c’est le massif qui continue la frontière. Du côté ouest, on est dedans. À l’est, on est dehors. Nichée au creux...

Quercus ilex - I 20/04/2017

Je suis né ici.   L’atmosphère était cotonneuse – la poussière de lune adoucissait les filets de lumière – ainsi furent bercées mes premières heures. Je sentais, avec la chaleur vitale du soleil, monter la première sève – je sentais la bienveillance des anciens, la stabilité sécurisante des...

Le savoriste - I 22/02/2017

Je vais vous révéler un secret. Pas un secret d’état. Ni un de ceux dont la révélation vous vaut parfois la déchéance totale après la honte d’un procès. Bon, dans mon cas, il n’y aurait jamais de procès, le risque que je déballe tous les aspects de mon métier est bien trop grand. Non, ce qui...

La Madonne Sibilla - David Pietri I 29/01/2017

Par David Pietri, auteur, notamment de "Le jour où Napoléon rencontra Michael Phelps", aux Editions Spondi, que je remercie pour sa confiance. PFCO Au cœur des vallées du Taravo et du Baracci, fleuves côtiers qui achèvent l’un et l’autre leur course dans le golfe du Valinco, on peut voir les...

Le Patriote - I 21/06/2016

Lorsqu'on a faim, on est prêt à tout. Même servir sa patrie. Si l’on m’avait dit que servir ma patrie m’aurait conduit à mourir la face dans la boue, la moitié du crâne enfoncée, dans le froid au milieu de mes assassins, je n’y aurais jamais cru. Pourtant, il faut bien l’admettre, c’est bien dans...

Le reflet - I 29/05/2016

Lola finit rapidement de se maquiller devant le grand miroir de sa chambre. Elle n’avait pas entendu le réveil. Restait à mettre le rouge à lèvres et virevolter plusieurs fois afin de faire tourner sa robe légère. Dehors, l’été avait pris l’ascendant. Une chaleur matinale bienfaisante mais un peu...

La boîte à mutisme - I 18/05/2016

  LA BOÎTE À MUTISME   Pour Cyril.   Ne jette pas ma boîte à musique ! Tu la dis silencieuse, mais, tu vois, tu n'as pas vraiment bien écouté. Il y a des sons tout autour de toi, des mécanismes invisibles, des voix muettes. Rien que le cliquetis des engrenages de ta montre...

Ogni populu ghjuntu quì hè duvintatu corsu - Muryel Sarrazin I 08/02/2016

Presque un siècle plus tôt, le village était en ruines. Très peu de gens s’y aventuraient : Quelques poètes, des photographes ou des touristes égarés. Maria se rappelle des histoires que lui racontait son grand-père Waël. Comme tout cela semble loin ! Se méfiant des passeurs, c’est sur...

Quelques heures avant l’aurore - Auteur multiple I 17/01/2016

Ecrit par Frédérique Ettori et Pedru-Felice Cuneo-Orlanducci. Il était là devant sa porte, assis sur un fauteuil suranné, presque aussi vieux que lui. À quatre-vingt ans, Josef n’attendait plus rien de la vie, sauf peut-être un dernier baroud d’honneur. À quatre-vingt ans, il voulait rester debout...

La tour - I 23/07/2015

Génoise tu étais, Corse tu resteras, veilleuse de nuit, veilleuse de jour, de pierres jonchant le sol constellé de canonnades imaginaires, au loin les navires n’ont pu aller plus loin qu’un cap enchanteur sur lequel tu retiens vaille que vaille le souffle des dieux, comme le faisaient...

Février 1769 - I 16/06/2015

Le ciel était gris, annonciateur d’une tempête de neige. Une de celle qui pétrifiait l’univers dans une gangue de glace, isolant chaque être dans un silence empli d’un sifflement âcre. Et on se recroquevillait au fond d’un trou, n’importe quel trou, pourvu que cela cesse. Elle attendait le...

A rivredda di Natale - Michel Mozziconacci I 07/01/2015

Avec son tisonnier, elle remua les braises à petits coups saccades. Au-dessus du feu, la viande grésillait tout doucement. Allons ! Les boyaux avaient perdu toute leur eau et avaient bien résisté à la chaleur, sans se casser. La cuisson suivait son cours, le réveillon s’annonçait sous les...

Le temps des pieuvres - I 02/12/2014

Le sur-marin s’émergea à quelques encablures de la côte. Tout d’acier riveté, et imperméabilisé de l’intérieur, propulsé à l’aide de turbines, il était conçu selon les dernières technologies de pointes en matière d’aéronautique, et devait permettre à ses trois membres d’équipage de tenir près de...

Love kamikaze - I 19/11/2014

Certains partent en croisade contre certaines croyances, ELLE contre l’amour… Il y a quelque chose qui s’est bloqué en ELLE et qui fait qu’ELLE part sans cesse en rébellion contre celui qu’ELLE redoute. Car en fait tous ces peuples qui un jour sont partis en croisade, ne l’ont fait que par peur....

Pointure 38 - I 11/11/2014

Un couple. Un mari et sa femme préparent le dîner tout en discutant. La femme vient de recevoir un coup de fil d’une amie effondrée par la découverte de la double vie de son époux. Une facture pour une paire de chaussures Louboutin, est à l’origine du drame.     LA FEMME outrée Tu...

Ses yeux noirs - I 07/11/2014

Saler l'hostie tangente en vol dissuasif  Glacer la libido des Sir pervers fouineurs  Monter en mayonnaise les égos à la noix Caréner en terre vierge le bateau de Noé Siphonner l'estomac, convertir en ilotes  Et ce qui faisait sens le transformer en fiotte Planifier la laideur...

L'exaltation du lièvre - I 03/11/2014

Elle m’a dit qu’on ferait les choses à sa façon. Notre précédent rendez-vous avait été tout ce qu’il y a de plus classique : un dîner au resto, une petite balade en ville, je l’ai raccompagnée chez elle, et puis je suis rentré chez moi. J’étais pas sûr qu’elle veuille d’une deuxième fois. Je...

Il faut bien que vieillesse se passe - I 07/10/2014

Carmen se retourna péniblement dans son lit et regarda longuement, sans les voir d’abord, les chiffres luminescents du réveil offert par les arrière-petits-enfants.  - Vous ne faites pas votre âge ma chèèèèère Carmen.  - Pas mon âge mon cul ! Je voudrais bien les y voir avec mes...

L’enlèvement - I 17/09/2014

Surprise dans mon sommeil, je n’avais pas réalisé de suite. Des coups sourds, une voix colérique, une odeur de pierre martyrisée. Mon odeur. Et puis, cette sensation de n’être qu’une chose qu’on entraîne malgré elle, au gré d’une violence infâme, celle des grands barbares. La fourgonnette...

Rapsodie en flûte de chair - I 16/09/2014

(Avec la langue)  - Comment elle va ta femme ?  - Elle est malade cette punaise !  - Ah ? Elle a un cancer ?  - Pire ! Elle pète et rote sans arrêt, elle est pleine d’air :  - Tue-la !  - Non, j’ai la flemme, et puis elle fait la...
1 2 3 4



Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...