Bloggu litterariu corsu

Negru

Le corridor des enfers - I 08/03/2015

« Abandonnez tout espoir, vous qui entrez ici ». Voilà ce qui était plus ou moins écrit sur le frontispice de la grande porte. Quoique « porte » n’était pas le terme qui convenait tout à fait à ce trou béant que nous avions mis à jour dans les ruines. Une faille énorme aux...

Section 84 - I 10/12/2014

J’ai le teint blafard et la tête vide. Je ne dois proférer aucune parole ni faire un geste, sauf en cas de nécessité absolue. Je suis l’immobilité même. Je regarde fixement. Pourtant, j’ai peur. Peur d’avoir à subir cette vision fugace qui me hante depuis quelque temps, un flash qui me décontenance...

​Armistice - I 14/11/2014

Sur les montagnes usées par l’érosion où gisent les arbres déracinés, sur les chemins qui s’en vont se perdre dans le lointain, le temps a gravé sur ses pages jaunies, l’histoire des hommes en guenilles, pataugeant dans la boue chargeant leurs vieux fusils visant et tirant sur l’ennemi. Sur les...

Le passant - I 25/10/2014

Peut-être qu’un passant l’a entendue s’agenouiller et prier le Seigneur. Peut-être que ce passant a joint les mains avec elle. Peut-être aussi qu’il s’est approché de la porte, comme pour demander à entrer. Mais sans doute qu’il a renoncé. Parce que, même si la violence le touche, même si l’avenir...

Ponte Novu - I 17/10/2014

Tout n’est que tortueuse acception de ces mots de violence, En cette barbarie ravageuse d’une île soulevée, Même les trahisons n’auraient rien dû y faire, Sauf peut-être allumer quelques feux bien vite éteints.   Mais la troupe a claqué les bannières et obéit au roi, Pourchassante et...

Le demi-pas - I 23/09/2014

Ils ont bien trop fait de peine à ma maîtresse, ces deux gendarmes. Jamais je ne l’avais entendue hurler comme ça. Encore moins vue s’effondrer. Alors, je me suis précipité. Et j’ai planté mes crocs dans la jambe de l’un d’eux, celui qui tenait dans ses mains un papier blanc. Je n’ai pas...

Mada et Veè - I 05/09/2014

Ce jour est beau dès l’origine. La lumière rosée "endouçâtre" jusqu’aux cactus. Des enfants glissent sur un lac dans de grandes coques de noix vides, fleuries de coquelicots bleus, attrapant sans effort de petits nuages cotonneux. Des nombreux stalagmites d’ivoire jaillissent les nectars colorés...

Neptudi - I 24/07/2014

Un dimanche soir, alors que mon fils était absorbé par le canal football club, son incontournable rendez-vous dominical qui me laisse perplexe (lorsque lui voit des résumés et analyses de matchs de foot, moi je ne vois que la couleur ratée de Daniel Bravo), et dont le générique provoque...

Commis d'office - I 21/06/2014

"Bien d’autres chemins mènent en enfer" William Draker Mon CAP d’avocat en poche, et mon stage terminé, j’avais choisi de débuter ma carrière, que je voulais prometteuse, dans le Haut Pays. Je m’étais inscrit au barreau du tribunal d’instance de Fourcoing pour être précis. Et sur les conseils avisé...

Ultime étreinte - I 16/06/2014

Magnifique dans sa petite robe noire moulante, elle entra dans l’appartement. Je savais déjà ce qu’elle allait dire. Il me fallait rester impassible. nouvelle mouture de ce texte publié il y a plus d'un an Magnifique dans sa petite robe noire moulante, elle entra dans l’appartement. Je savais...

La Fée verte - I 14/06/2014

Alors qu'elle était blonde, blonde, outrageusement blonde, on l'appelait la Fée verte: elle aimait l'absinthe.  Régulièrement, elle s'adonnait avec passion au rituel de ce breuvage mystérieux et amer, auquel elle initiait ses nombreux amants. Détestant la banalité et le...

Le sniper - I 26/05/2014

Dans le parking souterrain traitreusement désert de son bureau, s’avançait John Garway, en apparence confiant. Rien ne pouvait être plus éloigné de ses véritables pensées, alors qu’il allait jouer, de son propre chef, le triste rôle de l’appât. Hugh demeurait quant à lui sommairement caché par la...

Amour explosé - I 20/04/2014

Des rues désertes où règnent gravats et fumées noires Traversées par le silence des absents, des morts Forêts fumantes, carcasses calcinées, couleurs absentes Effondrement en ce cratère immense L’eau sombre surgissant du fond en attire le ciel Au dessus ne survivent que des insectes fous Une...

La mort de mon père - I 02/04/2014

Mon père est mort sans savoir que ma femme était morte depuis plus de six mois et que les nouvelles que je lui donnais à son sujet étaient fausses. Lorsqu’il croisait l’infirmière dans le salon, il me disait :  - Durant quelques minutes, je ne l’ai pas reconnue.  - Elle a changé,...

Ursule Dupont - I 01/04/2014

« I guai di a pignata, ùn li cunnosci cà a cuchjara. » Dupont si chjamava, Ursule Dupont. Stu ghjornu quì era u più beddu di a so vita. S’edda ùn era a Mamma malata è cundannata, tuttu era pà u megliu. Iè, fatta, era fatta : era statu alettu capipartitu di "Francia Par Sempri" è si n’andava in...

Ghjuntu à l’ultimu - I 25/03/2014

A ghjenti po c’era ! Quattru milla parsoni, in sti tempi d’aduniti difesi, era un veru successu. Antoni pigliò a parodda. Era un simbulu… era quiddu chì s’era rivultatu, era quiddu chì avia sacrificatu a so vita da libarà u so paesi. Ed oghji, era quiddu chì chjamava una volta di più à a rivolta....

Carnaval de feu - I 12/03/2014

Sur la poudreuse de la vie qui fuit J'ai fait pénitence loin de tes nuits Qui passent et qui nous ont conduits Au beau rêve de toute notre vie   Ma demande est resté lettre morte Et le cœur en feu et emporte avec moi Les sentiments d'un jour vécus avec joie Sur la poudreuse de notre...

Dilemme - I 09/03/2014

Entre le rêve et la réalité, entre le faux et la vérité, entre les rires et les pleurs, entre la joie et le malheur, le temps s’écoule et laisse le dilemme grandir pour se poser en interrogations sans réponses qui parfois laissent un goût amer plein de regrets. Entre le présent et le passé, le...

La femme de mes amis - I 08/03/2014

Le premier que j’ai tué se nommait Frédéric Dieu, cela ne s’invente pas, comme on dit. Il était l’amant de Sophie dont j’étais devenu amoureux après avoir dansé avec elle une fois seulement. Elle était très séduisante, elle le savait, et se collait contre le corps de son partenaire. Je lui avais...

Amers indiens - I 18/02/2014

Comment expliquer cela ? Certaines personnes ont des faciès d’animaux, reptiliens parfois, il faut distinguer les couleuvres des vipères… Si j’étais une composante de la lumière, je veillerais particulièrement sur ces hommes et ces femmes, ces justes qui hantent l’histoire qui va suivre – je...
1 2 3 4 5



Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...