Bloggu litterariu corsu

u 25 di Ghjugnu 2014 - scrittu dà - lettu 153 volte

Le Génie d'or et Captain Corsica (4)

Les aventures du Génie d'or, esprit de la liberté, gardien secret de Paris, en Corse, et sa rencontre avec Captain Corsica, ange de l'île de Beauté, par épisodes.


Le Mystère de l'Enclume

Le Génie d'or et Captain Corsica (4)
Dans le dernier épisode de cette angoissante série, j’ai raconté comment Docteur Solcum – qu'on appelle aussi le Génie d'or -, avait vaincu, sous l’impulsion patriotique de Charles de Gaulle, trois terroristes qui avaient détourné un avion d'Air France, et parlé avec leur chef, dans la radio de l’engin.

Une fois cette conversation finie, le héros médita quelques instants sur ce qui lui avait été révélé : le chef des terroristes avait une base sous une enclume ! Mais il s’agissait d’une énigme ; d'un rébus. L’être qui se nommait lui-même Fantômas s’était exprimé dans la langue des ombres. Il fallait comprendre qu’il s’agissait de la montagne de l’Alcudina, en Corse, au sein de l’Alta Rocca - dans la commune de Zicavo.

En langue locale, en effet, l’alcudina était l’enclume ; le reste n’était  point difficile à comprendre : pour les esprits invisibles, une île est une sphère, et toute forme est belle : la beauté et la forme se confondent. Ils voient en elle la réalisation d'un artiste cosmique ; elle renvoie toujours à leurs yeux à son état d'esprit. Elle est en soi œuvre d'art, pleinement matérielle et perceptible, et non quelque chose d'abstrait, comme pour les êtres humains. Ils vivent de fait dans le monde des formes : elle est pour eux un sol, et leur sert de corps. Mais il sera temps un autre jour d'en parler davantage.

Pour l'heure, il suffit de rapporter que, dans les légendes de Corse, les parages de Zicavo se remplissent fréquemment d'un brouillard abritant des vampires, des spectres assoiffés de sang - ainsi que des goules, que localement on appelle « streghe » - et elles sont longues, hâves et bleues, et elles dévorent impitoyablement les âmes qui s’égarent. - Viennent-elles des anciennes Stryges ? Nul hasard en tout cas n’avait amené ce brigand connaissant la langue occulte - et qui donc était sans doute un sorcier -, à s’installer dans les profondeurs de cette « Enclume ».

Sur elle jadis des anges avaient forgé leurs lames de foudre : on dit que saint Pierre apparut à deux hommes poursuivis par d’autres, qui cherchaient à les tuer, afin de les sauver et leur montrer comment se réconcilier avec leurs ennemis. Car les armes préférées des anges sont la paix, la bonté et l’amour – mais leur colère crée aussi les éclairs destructeurs. Telle était l'origine de son nom ! Souvent on avait vu jaillir la flamme, du sommet de la montagne ; et elle avait la forme d'épées foudroyantes.

Solcum demanda, alors, aux pilotes de l’avion s’ils pouvaient ligoter le terroriste demeuré en vie, le tenir en respect, et reprendre leur chemin initial ; et comme ils lui assurèrent qu’ils maîtrisaient la situation, il se volatilisa, pour se matérialiser à nouveau au dehors, au-dessus des nuages. Alors il ordonna à son bâton de se diriger vers la Corse, et voici ! ce sceptre s’exécuta - étant doué de vie propre. Le héros n’eut plus qu’à se laisser entraîner. Et, bientôt, il arriva en vue de l’île de Beauté.

Se dirigeant vers le sud, il se posa sans tarder sur la cime de l’Alcudine.

Or, ce qui advint sera dit une prochaine fois.


              



Dà leghje dinù
1 2

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...