Bloggu litterariu corsu

Ghjallu

L'homme providentiel - I 22/03/2014

PÉPITO Je viens pour ne pas payer mes impôts !   EMPLOYÉE Mais c’est illégal monsieur !   PÉPITO Mais je ne pense qu’à moi, je veux tout pour moi ! La preuve j’ai tué ma femme !   EMPLOYÉE Vous devriez faire de la politique monsieur !  ...

L’adolescence d’un jeune juif - I 18/03/2014

Après la guerre, j’étais devenu communiste. Mon père n’appréciait pas tellement mon engagement dans ce que j’appelais le Parti. Ce qui l’inquiétait et le rassurait à la fois, c’est que cet engagement était imprégné d’une sorte de romantisme qu’il attribuait à la jeunesse et dont il pensait que tôt...

Le temps des retrouvailles - I 13/03/2014

Cinq ans s’étaient passés mais Pierre se souvenait de tout. Comme si c’était hier, dit-on dans les romans d’amour. La grille n’était pas fermée, il n’avait eu qu’à la pousser. Elle devait attendre derrière la porte. Les nouvelles vont vite en province.  - J’étais en ville.  - Je sais....

Jonathan - I 27/02/2014

Jonathan était né à Gdynia en Pologne. Lorsque les allemands envahirent la Pologne, il était âgé de quatorze ans. Il fréquentait le collège depuis trois ans, et prévoyait d’entrer plus tard à l’Université de Cracovie pour y apprendre la philosophie. C’était un adolescent intelligent, fort...

Des amants retrouvés - I 17/01/2014

Mon oncle avait quatre-vingt deux ans. Il était pensionnaire d’une maison de retraite, une maison de vieux, destinée à des vieillards dont les moyens financiers étaient insuffisants pour leur permettre de résider dans une maison de retraite hôtelière occupée par des vieillards fortunés. Mon oncle...

Un révolutionnaire - I 10/01/2014

Un jour, lors d’une manifestation comme il y en avait de nombreuses en France en 1968, il était à côté d’un garçon qui avait jeté un pavé sur la tête du policier étendu devant eux.  - Arrêtes, arrêtes. Tu vas le tuer, avait crié Henri. Le garçon était hors de lui. Il avait repris le pavé,...

La mort d’un orateur - I 03/01/2014

Il était monté sur le socle de la statue de Vercingétorix qui tendait sa lame vers le ciel. A ses pieds une cinquantaine d’élèves, la tête levée, l’avaient suivis lorsqu’il s était écrié : Dehors, Olberti ! C’était la première fois qu’un auditoire s’était spontanément formé pour l’écouter. Il...

Renaissance - I 02/01/2014

Lisière de la cité, un banc de sable perdu entre un ciel et une mer éteints et une ville saturée, une famille ramasse ce qu’il reste de coquillages, ils les percent et les aspirent à la paille, la connerie élevée à un certain niveau est une vertu… Un temps au souffle chaud et sec s’installe, Artz...

Le phénix - Barbara Morandini I 19/12/2013

Je suis contente que tu sois venu et que tu aies accordé encore un peu de crédit à mon « originalité » comme tu dis. Mon message était un peu mystérieux, tu as raison : « Rejoins-moi dans le jardin, près du feu ».   Dans cette boite en carton, il y a un certain nombre de souvenirs,...

Le retour du Golem - I 12/12/2013

Je me souviens du film dans lequel jouait Harry Baur. C’était en 1932, j’avais quatre ans. Depuis j’ai appris que ce n’était pas Harry Baur qui tenait le rôle du Golem, ce monstre né de l’argile pour défendre le peuple juif. Harry Baur, je l’ai revu 10 ans plus tard. En juin 1942, à la gare de...

Le miracle - I 26/11/2013

Marie a cessé de se pâmer. Voilà. Fini. Elle a cessé de se pâmer le jour où, petit soldat courageux, elle a décidé de ne plus chercher à comprendre. Elle n’a plus voulu s’abîmer dans les affres et les détours du processus de compréhension. Chercher à comprendre Benjamin… L’appréhender dans sa...

Pavillon solitaire - I 19/11/2013

Depuis toujours il avait vécu seul, et chaque fois que le temps le lui permettait, il partait à pieds, un livre sous le bras. Il s’en allait en suivant le sentier qui cheminait devant lui, l’air pensif. Il suivait le chemin qu’il avait pris bon nombre de fois et marchait coupant à travers les bois...

Poésie aléatoire - I 17/11/2013

Sparadraps sur brisures d’os agrémentant la cotonnade infecte. Brelan de branleurs aux commissures hébétées de nonchalance, l’apesanteur s’exerce avec ses sœurs de poids commun. Vieux cons aimant vieux textes de vieilles chansons, vieux cons de ne pas trouver formidable Lady Gaga se fourrant des...

Tramway - I 22/10/2013

Regarde, regarde passer le tramway Emportant tes caresses pour les disperser Et laisser aux soupirs les griffures du passé Dessinées par le temps qui s'est éloigné Viens prenons le tramway pour aller La main dans la main visiter le rêve De nos vies qui se sont rapprochées Un jour où nos...

Une aventure banale - I 19/10/2013

C’est à Londres que j’avais retrouvé Isabelle. Nous ne nous étions plus rencontrés depuis longtemps. Il y a cinq ans, je m’étais brouillé avec son mari, mon ami d’enfance, peut-être ce qu’on appelle son meilleur ami, pour une raison dont je ne m’étais plus souvenu très clairement deux ans plus...

Elephas memoris - I 17/10/2013

Ce matin du 18 novembre, à 09h36, heure locale, Elephas entra dans sa cent-unième année d’existence. C’était un jour comme un autre, aux odeurs de pin et d’ambre teintés de rosée, et le soleil qui s’élevait au-dessus de la cime des arbres faisait émerger en Elephas nombre de souvenirs associés....

Animal - I 06/10/2013

Être un aigle et être roi Des cieux et planer sur le toit Du bleu de l’azur qui s’étend Au delà du regard que perce le vent Aigle roi des airs volant sur les sommets Qui se dressent et défient la brume Qui se forme, poussée les alises Qui viennent de l’au delà Je voudrai être cet aigle au...

Mon royaume - I 01/10/2013

Mon royaume est en effervescence, en ce jour béni. Le ciel d’un bleu épuré est coloré ça et là par des traînées cotonneuses roses et mauves, le ballet des goélands est encore plus joyeux que d’habitude. La citadelle, ocre orangée, tranche avec le bleu et le blanc dominant. La porte cloutée du...

Flamants bleus - I 18/09/2013

Des rayons se diffusent à travers les branches et feuillages des grands chênes, quelques champignons sortent timidement, l’herbe courte maculée de rosée semble plus verte. Pierre boit son café en savourant ce renouvèlement perpétuel. Seule la nature se renouvelle sans faux artifices. Il a hérité...
1 2 3 4 5



Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...