Bloggu litterariu corsu

Biancu

Ritornu - Maria Stella Sicurani I 03/05/2017

Simu lu nove di nuvembre di l’annu 1998, aghju trent’anni è Mamma ùn ci hè più. Un si n’hè micca andata ghjè u cancaru chì a ci hà pigliata. Dopu à tant’anni passati in Parigi, ritornu in lu mio paisolu di Castagniccia per un ultimu addiu. Appena ghjunta nant’à l’isulella, accarizzata da a purezza...

Sagapo - I 29/10/2016

À Stella Filippini. Scrive un cosùcciu anant’à noi ? Cosa mi dici quì o tontu ? Hè cosa cusì cumuna sai. Da i vostri antìchi fin’à Spielberg, tutti a ci l’anu fatta a prova. S’ella ti casca, ne parlerai à u sgiò Flammarion, ma micca à mè. Eiu, aghju u mio da fà sta mane, à spazzà tutta a...

Parapachja - I 11/06/2016

Parapachja m’anu chjamata, cio chì vale à dì : quella nata à l’ispensata. Ùn hè tantu cristianu u mio nome, ma mi stà benissimu chì hè pròpiu cio chì sò eiu, è forse serà per quessa ch’ùn ne scambieraghju mai. Parapachja mi chjamu, nata à l’usu anticu, in una casa machjaghjola, una notte...

Ballu di rime - Diana-Eva Teillaud-Muraccioli I 08/06/2016

Incù l'accunsentu di u bloggu https://donnalba.wordpress.com/ Eppo ti scrivu. Balla a penna. Sguilla, serena. Tremulu in schiena. Lasciu risplende A luna piena In le mio vene. Ballata bella Chì mi rivene.   Eppo ti scrivu. Balla a penna. Si face fata. Curriculeghja. Pare...

Mondu - I 09/05/2016

A vittura caminava à stronca chjavetta strappendu a nuttata, senza nisun altra raghjone ch’è quella di mandà mi in lettu à u più prestu. Era dulciura quella sera nant’à una bella strada sott’à un celu lindu. Ma d’un colpu, eccu qualcosa à mezu. A cansu, mi piantu, m’ingaru. Un lume in manu è u...

Microcosme - I 19/04/2016

J’ai jeté ta bague dans la Seine. Désolée. Si ça peut me racheter, j’y ai mis les formes. J’ai cherché le bon endroit pour le faire. J’ai pensé au Pont Neuf, mais le Pont Neuf, c’est le repère des quêteurs qui vous tombent dessus à chaque pas. Ils voulaient m’arracher ma signature et...

Tobby - I 12/02/2016

Henry était tranquillement assis, les jambes croisées. Il s’était confortablement installé dans le fauteuil Voltaire de velours rouge, face à la cheminée. Un verre de Glenmorangie à la main, il jouissait du feu avec délectation. Il avait eu une rude journée. Il avait dû annoncer une fois de plus à...

Le net a disparu - Christian Becquet I 01/11/2015

Ceci est un extrait de roman écrit par monsieur Christian Becquet, qui me l'a envoyé par mail. C'est à sa demande que je le publie ici, dans le but premier de susciter la curiosité, mais ensuite et surtout pour rechercher des lecteurs-relecteurs-critiques à son roman. Si vous êtes intéressés, merci...

La jeune fille et l’oiseau - I 24/05/2015

La jeune fille regarda son petit ventre rond. Mais elle ne se souvenait plus trop de ce qui était arrivé. Il y avait bien ce brave homme qui la soutenait de tout son amour, mais il n’avait strictement rien à voir avec cette histoire. C’était plus compliqué. Bien plus compliqué. Et tellement...

Quelque part entre deux mondes - I 20/04/2015

Version définitive Un cri retentit dans la nuit :  - Frère Antonio, frère Antonio, où êtes-vous ? Isadora retroussa sa robe pour mieux courir entre les buissons. Elle l’aurait bien volontiers ôtée, et continué sa course presque nue si elle n’avait craint de paraître indécente. Pourtant, elle...

Scontru - I 04/03/2015

Trent’unu di dicembre di u duie mille è dodeci.   U sole era altu in celu quandu Antone ghjunse in punta di Monte Lagru. Per stu ghjuvanottu, in fine di studii à l’Università di Corti, spurtivu, è appassiunatu di girandulate in muntagna, a scumessa era, per ogni trent’unu di dicembre, d’andà...

Démission - I 11/02/2015

"- et c'est pour cela que je tiens à la plus grande rigueur dans nos services, je sais que vous ne ménagerez pas vos efforts pour le bien de notre entreprise. Je vous engage donc à... Mlle Castelli ? Vous vouliez ajouter quelque-chose ? - Oui monsieur le président, je voulais vous dire que je...

Deus ex machina - I 08/02/2015

Elle en cuit, la vie des pékins moyens virevoltants comme des asticots éphémères. Qu’outre se balancent leurs ailes barrées, suintes leurs stries sanguinolentes. Leurs larmes couleront comme autant de serpents venimeux issus d’abysses sombres et gluants. Abstrusius fait feu de ses deux fuseaux...

Parallèles - I 15/01/2015

Une onde a effleuré les ailes Des cœurs qui volaient en parallèles Sur les collines qui dessinent les contours Des esprits qui se rencontrent au détour   Les rêvent s’installent sur les pourtours Pour oublier les non-retours Pour aller vivre au loin les contre-jours En parallèles des...

L'omu di Cagna - I 11/12/2014

Depuis la nuit des temps,  sentinelle dressée  Défiant les quatre vents et les dieux courroucés  Les  échos de fureur de sa terre souillée Volutes de fumée du maquis qu'il domine  De ces envahisseurs qui transpercent la chair Des enfants qu'ils arrachent à l'amour de...

Sentinelle de Filitosa - I 13/11/2014

Sculpture immobile de roc martelé, L’officiante offre son torse et ses yeux enfoncés Afin qu’au-delà des minuscules excavations du promontoire L’homme se penche enfin sur sa raison d’être.   Elle le connaît l’homme, Elle le rencontre, Elle le touche, Elle le supplie de ne pas céder à...

Bogue - I 09/10/2014

Sur les piquants de la bogue, le destin chemine En algarades les maux se glissent en razzia Laissant en pleurs le temps qui petit à petit s’effrite Pour aller faire du présent le printemps   Sur les pages colorées, bigarrées, les instants coulent Comme sur les eaux du ruisseau qui...

Sourire blanc - I 03/10/2014

Quelle idée de se trouver là ; c’est sa maison de famille en même temps. Le tableau de l’ancêtre trône au salon, le visage sévère paraît de moins en moins fripé, les commissures de ses lèvres tirent vers le bas. Tous les 100 ans la maison se régénère en une nuit, il ne pouvait pas le savoir,...

Poésie - I 01/10/2014

J’ai mis mes pas dans ceux des oliviers, J’ai chuchoté les mots Que le maquis voulait entendre Et les torrents m’ont appris le pourquoi Des falaises de craie du sud. J’ai levé la tête, Une roche a éclaté de gel Au sommet le plus haut Et fissurant son nom : Monte Cinto....

Nature Loving - I 04/09/2014

Elle marchait un peu au hasard, suivant le sentier qui sinuait à travers les buissons, elle ne voulait plus penser, oublier. Oublier ses bras, son odeur, la caresse de son regard. Elle était amoureuse, malgré ses précautions, elle s’en était entichée dés les premières paroles échangées. Il lui...
1 2 3 4



Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...