Bloggu litterariu corsu

u 2ndu di Lugliu 2014 - scrittu dà - lettu 258 volte

Vols en écaille


Vols en écaille
Les jours défilent et plus rien ne s'affine, ça se dessèche toujours plus, l'on perd de sa substance - rêves - fraîcheur - détente verticale...
J'urine en nœud papillon, le respect, faut-il en faire l'éloge? Le respect pavlovien? Y a pas plus conformiste, ça pue la croûte de bonne vieille souhaitant, en rage d'après soupe, que le col du fémur de la voisine cède laissant des séquelles indélébiles, ou un peu débiles, à cette vieille voisine aussi faisandée qu'elle - qu'a de plus belles casseroles que les siennes!
Des pommes suicidées aux pesticides et lustrées à la bave pour flatter vos paniers, bande de cons.
Des cacahuètes en rafales de jets divers, jaunes, ou de l'écossais sorti d'un fût.
Un patriotisme voilant lourdement d'une brume poisseuse les nuances, un,anglo-saxon sinon Corse, plus Franc-Mac que pastoru au cul des réalités poussiéreuses de la terre, avec les odeurs et les ligaments arrachés qui vont avec, c'est pas politiquement correct en discussion...
Les moutons identitaristes bobo ( Bouseux Bohème ) virtuels, fustigeants de réels bobos pas plus cons ni mielleux qu'eux ça me donne envie de chier même à 15h, c'est l'foutoir en escadres de synapses néo-urinaires, le neurone altier comme un porc moins un salut.
 
- Des PRIMES!!! DES PRIIIIIMES!!!
 
- Entrez! Combien en voulez-vous?
 
- De quoi payer campagne, compagne, putes, racketteurs, presse - ah non la presse c'est d'jà fait depuis 15 ans, sphincters et autres mignardises façon pipe sans dents ou thé de Marquise sur balcon au fer forgé!
 
- Pas de propos ça lasse, je paie mais vous causez au moins vous! Pas comme ces tantes qui achètent des nourrissons comme des rôtis de porc, la bouche en tirelire - mandibule comment veux-tu que je t'ovule! Ou ces chanteurs qui font des vibs en hymne, la bouche en balançoire, mendiant la subvention artistique!
Moi quand j'compte les pistaches dans mon caca j'trouve ça artistique, pourtant j´demande de subventions à personne! Le savoir vivre! Un putain de mirage aux alouettes constipées!
 
Ça distille du décret comme on dépiaute de l'artichaut - faut simplifier! Qu'ils disaient!  Faut sauver les arbres! 
Faut être moderne! Vos gueules bande d'encuvés, je mets un frein à vos prépuces d'O, tartinés aux fromages infectes.
Et cette demi-vieille refaite, très riche:
 
- Cette piscine, formidable, rien que le pont au-dessus m'a coûté cent mille euros! J'ai 175 hectares!
 
- Cultivables?
 
- !?!?!?!?
 
La demi-pute reste sans voix devant ce personnage ayant marqué l'histoire. Elle dira qu'il est bizarre! Puis elle foutra du Nutella  sur sa chatte dilatée pour que son caniche lape:
 
- Hardi petit! Fouille, fouille donc, p´t'être même qu'un enculé de castor va en sortir! 
 
Vu que les riches ne veulent plus la sauter car elle est défraîchie et hideuse malgré son masque, et les pauvres pas plus, pour les mêmes raisons, elle les méprise les gueux - bientôt elle ira se faire ramoner dans les chauds pays, là-bas les pauvres c'est divers, exotique sexuel et sans questions du regard, bille souple et flétrie, yogourt dans son fion  Chewing-gumatique en plastique.

Les riches n'ont pas d'humour, l'humour nait dans la difficulté, pas dans les relents des rots gastronomiques, pendant que certains veillent à parer au plus pressé, d'autres transpirent de l'huile.
Allez-y en vols OGM, au paradis à coût bas, et mangez-en à enfler des langoustes à plumes, merde...
 


              



Dà leghje dinù

Ritornu - 03/05/2017

Sagapo - 29/10/2016

Parapachja - 11/06/2016

Ballu di rime - 08/06/2016

Mondu - 09/05/2016

Microcosme - 19/04/2016

Tobby - 12/02/2016

Le net a disparu - 01/11/2015

Scontru - 04/03/2015

Démission - 11/02/2015

Deus ex machina - 08/02/2015

Parallèles - 15/01/2015

L'omu di Cagna - 11/12/2014

Bogue - 09/10/2014

Sourire blanc - 03/10/2014

Poésie - 01/10/2014

Nature Loving - 04/09/2014

Mise au vert - 28/08/2014

Au revoir Maurice - 18/08/2014

Sous son aile - 13/08/2014

Recherche - 18/07/2014

Chant d'étoiles - 19/06/2014

Vertigo - 15/05/2014

Cavernes - 29/03/2014

L’esiliatu - 21/03/2014

Id´île volcanique - 10/03/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...