Bloggu litterariu corsu

u 5 di Ghjugnu 2014 - scrittu dà - lettu 623 volte

Tatouage à tout âge !


Tatouage à tout âge !
Émoi ! Mon petit dernier âgé de 2 ans et demi nous a fait part de son désir de se faire tatouer un Tchoupi sur l'épaule et une Peppa Pig sur le mollet, sacrifiant ainsi à la mode des corps tatoués, imprimés, sérigraphiés.

L'été est presque là, les corps se dénudent et s'exposent. La graisse et les tatouages sont de sortie.
 
En fonction de ces derniers, on peut s'amuser à présumer de l'âge et de l'origine des personnes qui les exhibent fièrement. Par exemple un dauphin ne peut avoir été tatoué que dans les années 80 (période Grand Bleu)et son propriétaire est au moins quadragénaire.
Un 13 surmontant un "I love OM", appartient indubitablement à un supporter de l'Olympique marseillais. A ce propos, on remarque une recrudescence des "Ti tengu caru Frédéric Hantz" sur les mollets des supporters du SCB, tandis que ceux de l'ACA arborent un déjà obsolète "Ti tengu caru Memo OChoa". Quant au nighteur de l'extrême sud de la Corse, ce que l'on retrouve le plus fréquemment dans l'échancrure de son torse épilé ou de sa poitrine refaite est, au choix, le désormais classique "Ti tengu caru David Guetta" ou le très en vogue "Gloria à tè Bob Sinclar".

De l'originalité au ridicule, il n'y a bien souvent qu'un pas. Et aujourd'hui, le vrai original n'est-il pas celui qui n'a aucun tatouage ?

"L'amour passe, le tatouage reste" a dit Jean-François Coppé, regrettant d'avoir fait graver "Love Bygmalion" sur son avant-bras. Un corps jeune et ferme ne le reste pas longtemps, oserais-je ajouter. Donc en fonction de l'endroit du corps où il a été fait, un petit dauphin peut facilement évoluer en cachalot défraichi.
 
 Amis tatoués, ne soyez pas susceptibles. Il existe encore de vrais rebelles, de vrais rockeurs, de vrais marins, de vrais motards, de vrais maoris, de vrais repris de justice, pour qui le tatouage a un véritable sens et n'est pas qu'un apparat un peu vain et surfait. Même s'ils se font rares.

 Pour en revenir au désir de tatouage de mon petit dernier, son papa et moi avons dû refuser, il n'est pas encore assez musclé pour cela, mais s'il s'entraîne régulièrement et s'il prend bien ses anabolisants, d'ici l'année prochaine, nous en reparlerons.


              



Dà leghje dinù

Mambo Italiano - 01/11/2017

Pace hè pace - 13/07/2017

Le miroir - 13/04/2017

Barbares - 29/03/2017

La chasseresse - 03/01/2017

Voile de soie - 18/06/2016

Stronzu Maé - 02/05/2016

Amour dévidé - 17/04/2016

Pour le bien de tous - 27/03/2016

Un train vers le sud - 17/03/2016

Passé antérieur - 27/12/2015

Scalpel - 14/07/2015

Trader démasqué - 27/11/2014

La guerre du Brocciu - 25/11/2014

Offrande - 10/10/2014

Sammy Lebienheureux - 12/07/2014

La mort de Thérèse - 13/06/2014

La répétition - 29/05/2014

Gentleman driver - 28/05/2014

Les vieux amants - 22/05/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...