Bloggu litterariu corsu

u 30 d'Utrovi 2013 - scrittu dà - lettu 173 volte

Point de rencontre


Les lacets commencent à le lasser. La petite route de montagne serpente et grimpe vers le site paradisiaque de Collefalla dans l’indifférence du pilote qui fait monter dans les tours le moteur poussif de son 4X4. La gomme usée accroche comme elle peut l’asphalte dégradé et se signale par des crissements qui émeuvent à peine les connards de geais qui glandent.
L’itinéraire…? Au plus court. Les minutes trottent comme les chevaux du V6 galopent.
 
 
 
Cora… Cœur à prendre. Blonde, célibataire, la trentaine bien entamée. Infirmière, aimante et tendre en quête de quéquette.
Il avait décidé unilatéralement de la date et du lieu de rendez-vous. Il connaît bien ce genre de profil qui laisse maladroitement deviner la faiblesse de l’autre. Par son métier il sait distinguer un mot frappé avec trop de hâte d’un autre plus hésitant. Aucune malice, aucun calcul dans sa démarche simplement guidée par sa curiosité naturelle et sa volonté à chaque fois renouvelée de tenter de dissiper les mystères de l’autre humain.
 
 
La carrosserie de la Smart garée sur le parking de la plaine accepte trop facilement du soleil qu’il surchauffe son habitacle. Linda Ronstadt entame le dernier couplet de « I’ll never will marry » et Cora tapote la mesure trop lente sur le volant bouillant… Un « Thunder road » ou un « Highway star » aurait mieux convenu à la situation qu’elle décide tout compte fait intenable.
 
Justin… Cœur à partager. Châtain clair, célibataire, la quarantaine sans bedaine. Fumiste, sait payer de sa personne quand les circonstances l’exigent.
Au travers des quelques messages échangés sur la toile, elle a su reconnaître l’amant fougueux qui sait mal cacher une tendresse débordante, un compagnon de route de ses déroutes oubliées. L’éventualité d’une déconvenue ne l’effleure même pas tant la journée est délicieuse. Un énième coup d’œil à son rétro pour regarnir ses yeux magnifiques, ses deux principaux atouts pour subjuguer son séducteur. Une aubaine à portée de tic-tac… 14H45 et rien ne presse pourtant.
Elle sait son impatience chronique et ne lui est redevable en rien tant elle lui a fait connaître de désillusions. « Rien à battre ! ». La clef ordonne à la mécanique de se mettre en branle et en chemin au-devant de « sa » rencontre.
 
La route étroite qui dévale sur la plaine se fait maintenant moins sinueuse. La vigilance de Justin se relâche et laisse la part belle à la belle. Apéro ensoleillé, resto tamisé, caboulot enfiévré… le programme est arrêté dans la tête du chauffeur qui ne devine pas le droite serré qui arrive beaucoup trop vite.
 
En route, Cora réalise beaucoup trop tard qu’elle ne connaît pas son aventurier d’un soir et qu’elle pourrait croiser son destin comme on croise un croisé à Saint-Jean-D’acre. L’étroitesse de la chaussée ne lui permet pas de se raviser et de rebrousser chemin. De toute manière dans ce gauche serré hors de question d’envisager une manœuvre quelconque… quand soudain cette lumière fantastique. Cette même lumière qui fit qu’on attribuât en 2017 le prix Nobel de physique frantique au controversé Jean Bambois qui finit par convaincre les élites du jury du bien-fondé de sa théorie des chocs matériels.
 
Cette première rencontre se résumait donc à un tête-à-tête sanglant. Le corps désarticulé de Cora éjecté de la Smart au travers du pare-brise s’était fiché dans celui de Justin. La poitrine enfoncée par le volant, il manifestait en continu par le biais de son avertisseur toute sa joie de pouvoir enfin embrasser la belle faucheuse énucléée.
 


              



Dà leghje dinù

Heure H comme Haine - 10/10/2017

Haro sur la miss - 22/09/2017

Panique - 05/04/2017

Cœur de pierre - 12/03/2017

L'esprit des lois - 02/08/2016

Gordon Evans - 20/06/2016

Triptyque - 26/05/2016

Alice - 31/03/2016

Alep I love you - 18/09/2015

Je l'ai connu - 29/05/2015

Ponte Novu - 15/05/2015

1981 - 18/03/2015

Section 84 - 10/12/2014

​Armistice - 14/11/2014

Le passant - 25/10/2014

Ponte Novu - 17/10/2014

Le demi-pas - 23/09/2014

Mada et Veè - 05/09/2014

Neptudi - 24/07/2014

Commis d'office - 21/06/2014

Ultime étreinte - 16/06/2014

La Fée verte - 14/06/2014

Le sniper - 26/05/2014

Amour explosé - 20/04/2014

La mort de mon père - 02/04/2014

Ursule Dupont - 01/04/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...