Bloggu litterariu corsu

u 21 di Dicembre 2013 - scrittu dà - lettu 116 volte

Panneaux de culture


Culture

Un mot, une note de musique
Laissent les cœurs s’envoler
Pour toucher le sublime
Invitant les esprits à convoler
 
La musique est là pour adoucir
Les cœurs marqués déchirés
Par les moments pleins de maux
Qui se croisent sur les chemins de la vie
 
Un rêve parmi tant d’autres
Laisse l’esprit s’envoler au loin
Et convoler aux noces des mots
Qui chantent les joies ressenties
 
Une plume qui pleure son encre
Sur le papier blanc et qui raconte
Les moments qui se présentent
Et s’étalent à nos pieds et remontent
 
Mots, notes de musique qui montent
Vers le ciel étoilé pour en faire des chantres
Des moments qui font les cœurs gros
Dans cette vie où les maux font les maux
 
Culture, culture qui donne la chance
Aux hommes pour se faire une place
Au soleil qui brille sur le ciel azuré
Qui comme une auréole brille sur nos têtes
 
Musique venue pour adoucir les mœurs
Pour emplir de sentiments les cœurs fragiles
Qui ont souffert de la vie et se sont brisés
Sur les récifs de la vie rencontrés sur le sentier.
 
 
Tous droits réservés 18 Décembre 2013
Panneaux de culture

Panneau

Sur le chemin de la vie qui avance
Les uns vont et les autres reviennent
Les uns chargés de peines les autres
Heureux de porter les joies profondes
 
D’autres souffrent le cœur brisé
D’autres encore le visage illuminé
Chantent à tue-tête le bonheur partagé
Et d’autres encore vivent apeurés
 
Les chemins s’en vont pour se perdre
L’un descendant l’autre qui monte
L’un éclaire l’autre montrant le crépuscule
Des vies qui avancent dans la nuit et s’oublient
 
Chemins à double voies où se rencontrent
Les âmes qui se cherchent et se découvrent
Pour faire de la vie le paradis où se retrouve
Les rêves qui durent et marque le temps
 
Heureux qui sur son chemin rencontre
L’âme sœur qui en chemin le découvre
Pour continuer ensemble la main dans la main
Pour faire du bonheur un temps qui dure
 
Aller droit au but en suivant le chemin
Que suivent les êtres aux cœurs sensibles
Qui cherchent le chemin des plaisirs
Et vivre en communion l’esprit libre
 
Sur la croisée des chemins qui montent
Certains descendent le dos courbé sous le poids
Du souvenir qui revient le cœur en émoi
Pour se rappeler des jours vécus plein de foi.
 
 
Tous droits réservés 19 décembre 2013


              



Dà leghje dinù

Ritornu - 03/05/2017

Sagapo - 29/10/2016

Parapachja - 11/06/2016

Ballu di rime - 08/06/2016

Mondu - 09/05/2016

Microcosme - 19/04/2016

Tobby - 12/02/2016

Le net a disparu - 01/11/2015

Scontru - 04/03/2015

Démission - 11/02/2015

Deus ex machina - 08/02/2015

Parallèles - 15/01/2015

L'omu di Cagna - 11/12/2014

Bogue - 09/10/2014

Sourire blanc - 03/10/2014

Poésie - 01/10/2014

Nature Loving - 04/09/2014

Mise au vert - 28/08/2014

Au revoir Maurice - 18/08/2014

Sous son aile - 13/08/2014

Recherche - 18/07/2014

Vols en écaille - 02/07/2014

Chant d'étoiles - 19/06/2014

Vertigo - 15/05/2014

Cavernes - 29/03/2014

L’esiliatu - 21/03/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...