Bloggu litterariu corsu

u 4 di Sittembre 2013 - scrittu dà Gezhabel - lettu 1118 volte

Les Mauvais Sentiments


Les Mauvais Sentiments
Petit échantillon de certaines de nos pensées secrètes et pas toujours jolies.
 
Dans notre cerveau un petit théâtre cruel se joue, où bien souvent nos rivaux sont dézingués, ceux qui font obstacle à nos intérêts écartés : envie ressentiment haine cupidité désir de vengeance… tous les ressorts de la tragédie classique y jouent le premier rôle.
Mais nous sommes tellement mal à l'aise face à cette image assez moche de nous-mêmes qu'on chasse aussitôt ces détestables égarements et parfois avec une telle promptitude qu'on ne les voit même pas passer… le problème avec les sentiments n'est pas qu'ils existent… tout le monde en a, c'est qu'on refuse de les reconnaitre.
Les mauvais sentiments sont un bien très partagé, on ne peut pas y échapper. Ceux qui s'en défendent les repoussent plus vite que les autres, c'est tout. Pour peu qu'on se regarde avec clairvoyance on se surprend à se moquer de notre prochain et dans certaines circonstances à lui souhaiter le pire, avouez que ce n'est pas bien méchant !!!
Il est sain d'apprendre à accepter nos côtés sombres et de perde cette illusion qu'on est « tout bon ». Ce qui nous retient de nous regarder avec bienveillance dans ce miroir où ne nous sommes pas si bons c'est que nous confondons souvent la valeur des pensées et celle des actes. Penser du mal de quelqu'un signale notre colère et notre malaise voir notre souffrance, faire du mal à quelqu'un est autre chose. Si nous réalisions toutes nos mauvaises pensées, le monde serait en effet infernal. Nous nous gardons bien de le faire parce que ces pensées jouent un rôle de garde-fou et d'exutoire. On ne nous donne pas le droit de penser mal mais l'interdiction est plus dérangeante que l'idée même. Le seul outil que nous ayons est de s'autoriser et d'accueillir avec tranquillité notre face occulte… le côté sombre !!!! Nous vivons les mauvais sentiments comme la présence du mal en nous et pour cette raison nous voudrions nous en débarrasser.
Or nous avons une vision trop clivée du monde et de nous-mêmes… nous tenons absolument à mettre le mal à gauche et le bien à droite (ou l'inverse !!!), comme s'ils n'avaient rien à voir l'un avec l'autre. Il faut se dégager de cette illusion dualiste qui veut d'un côté le tout positif… les bons sentiments, l’Amour le courage… et de l'autre le tout négatif les mauvais sentiments, la jalousie la colère…
Oui le mal est en nous et les mauvais sentiments ne sont que le premier palier de la méchanceté… écarter les mauvais sentiments au nom de la bienséance est réducteur dangereux et suspect. Cette tendance à externaliser le mal (le mal c'est les autres, pas moi…) est une pensée d'exclusion qui hiérarchise. Or l'opposé coopère on est tous faits de bon et de mauvais les contraires sont complémentaires. Aussi nous faut-il autoriser l'ambivalence, le bien le mal alternent se côtoient se complètent et permettent de réunifier notre humanité.
Les mauvais sentiments portent pourtant une vérité intéressante à décrypter. Prenons-les comme une intelligence de notre esprit qui nous indique que là où la mauvaise pensée surgit ça nous fait mal. Et si ça nous fait mal ce serait peut être une bonne idée de se pencher dessus. Si chaque fois qu'un mauvais sentiment nous traverse l'esprit au lieu de le condamner nous nous posions la question du pourquoi… « Qu'est ce que j'ai raté ? Qu'est ce que j'attendais qui n'est pas venu ? », nous pourrions dérouler une bobine intéressante. « Cette haine me parle de l'objet de ma hargne mais surtout de moi ». Je le hais j'ai une souffrance et je vais m'en occuper. Le mauvais sentiment est alors une porte d'entrée pour comprendre ce qui se joue en nous et l'occasion d'accepter de ne pas avoir reçu certaines choses, souvent la haine nous ramène à ce qu'on n’aura jamais.
C'est une révélation sur soi……
 
A méditer !!!


              



Dà leghje dinù

Quercus ilex - 20/04/2017

Le savoriste - 22/02/2017

La Madonne Sibilla - 29/01/2017

Le Patriote - 21/06/2016

Le reflet - 29/05/2016

La boîte à mutisme - 18/05/2016

La tour - 23/07/2015

Février 1769 - 16/06/2015

Vertige - 27/04/2015

A rivredda di Natale - 07/01/2015

Love kamikaze - 19/11/2014

Pointure 38 - 11/11/2014

Ses yeux noirs - 07/11/2014

L’enlèvement - 17/09/2014

Académique maraude - 12/09/2014

Polpa Vaccina - 08/09/2014

Le secret - 30/08/2014

Lettre de son moulin - 05/08/2014

Prédatrice - 01/08/2014

Bertrand - 17/06/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...