Bloggu litterariu corsu

u 14 di Farraghju 2013 - scrittu dà - lettu 530 volte

La poupée de porcelaine

Une photo couleur sépia, sur carton rigide, attira son attention. Elle représentait une fillette d'une dizaine d'années, portant une magnifique robe comme elle les aimait. Et surtout, la fillette tenait dans ses bras une poupée, vêtue elle aussi d'une robe à la mode de l'époque. Au dos de la photo un prénom, « Adélaïde » et une date « Juin 1898 ».


La poupée de porcelaine
Hélène avait 9 ans.

En ce début du XXI° siècle, elle n'avait pas les mêmes goûts que les petites filles de son âge. Elle aimait les vieux livres d'images, les poupées anciennes, les histoires racontées par sa grand mère.

Elle adorait farfouiller dans le grenier de l'antique demeure familiale, perdue au fond d'un petit village. Par chance, ses parents allaient y passer trois semaines chaque été. Une cure de désintoxication et d'authenticité, disait son père.

Une après midi de la fin août, alors qu'un orage s'était abattu sur la région, elle grimpa au grenier, trouva une boîte de vieilles photos, et passa près de deux heures à regarder les portraits jaunis des ancêtres.

Une photo couleur sépia, sur carton rigide, attira son attention. Elle représentait une fillette d'une dizaine d'années, portant une magnifique robe comme elle les aimait. Et surtout, la fillette tenait dans ses bras une poupée, vêtue elle aussi d'une robe à la mode de l'époque. Au dos de la photo un prénom, « Adélaïde » et une date « Juin 1898 ».

Sa grand mère lui raconta que cette Adélaïde était la sœur aînée de son arrière grand-mère à elle, et qu'elle était décédée la veille de son dixième anniversaire, très peu de temps après la date de cette photo. Les enfants mouraient alors souvent très jeunes.

L'étrange et troublante ressemblance entre Adélaïde et Hélène frappa toute la famille.

Hélène fit remarquer que la robe de la fillette et celle de la poupée étaient identiques.

- « J'aime bien ce bleu clair » avait-elle dit. Comment pouvait-elle voir la couleur sur cette photo sépia ? Elle le « savait ». C'est tout. La grand mère se souvint soudain, qu'elle avait entendu dire qu'Adélaïde avait été inhumée dans sa robe bleue préférée, et qu'on avait posé sur sa poitrine sa poupée de porcelaine avant de refermer le cercueil.

Le lendemain, Hélène remonta au grenier, et chercha dans tous les recoins, ouvrit tous les coffres et vieux meubles, à la recherche d'une poupée. En vain. Elle eut du mal à s'endormir, et sa nuit fut agitée de rêves étranges. Elle se voyait jouant dans le parc avec Adélaïde. Puis elle était Adélaïde et jouait avec sa poupée.

Au petit matin, alors que l'aube se levait à peine, elle ouvrit les yeux et crut apercevoir Adélaïde assise sur le fauteuil, près de la fenêtre. Une ombre, un léger reflet bleu clair. Adélaïde se leva, se dirigea vers la porte. Avant de la franchir sans l'ouvrir, elle se retourna vers Hélène et lui fit un petit sourire triste.

Hélène alluma sa lampe de chevet, un peu tremblante. Elle aperçut alors sur le fauteuil la poupée de porcelaine dans sa belle robe bleue. Bien réelle.....

Carlu B.


              



Dà leghje dinù

Mambo Italiano - 01/11/2017

Pace hè pace - 13/07/2017

Le miroir - 13/04/2017

Barbares - 29/03/2017

La chasseresse - 03/01/2017

Voile de soie - 18/06/2016

Stronzu Maé - 02/05/2016

Amour dévidé - 17/04/2016

Pour le bien de tous - 27/03/2016

Un train vers le sud - 17/03/2016

Passé antérieur - 27/12/2015

Scalpel - 14/07/2015

Trader démasqué - 27/11/2014

La guerre du Brocciu - 25/11/2014

Offrande - 10/10/2014

Sammy Lebienheureux - 12/07/2014

La mort de Thérèse - 13/06/2014

La répétition - 29/05/2014

Gentleman driver - 28/05/2014

1 2 3

Negru | Rossu | Biancu | Ghjallu | Critica | Feuilleton




Anima Cappiata !

Torna altri rumpistacchi chì ci impuzzicanu incù i so testi, vulendu propiu esse letti per sperà ottene una qualunque gloria ch'elli ùn anu micca in a so vita viota è senza intaressu. Bon... forze chì ghje vera. Ma ci n'impippimu. È pò, a mi diciarete, bloghi litterarii, nant'à a tela, è sopra tuttu nant'à a tela corsa, ci n'hè ghjà à buzzeffa ! Tanti scrivanetti pumposi ! È bè tantu peghju ! O tantu megliu ! Hè solu una vitrina di più per fà scopre qualchi testi scritti, senza pritenzione, incù u core, incù e trippe, o incù e viscere chì vi cunveneranu...